Réflexion: l’importance de bien outiller son gestionnaire de communauté

Le gestionnaire de communauté (à défaut de gérer quoique ce soit) agit comme ambassadeur de la marque. À ce titre, il doit être outillé pour trouver la réponse à toutes les questions des consommateurs. Mais c’est apparemment pas toujours le cas. Parce que oui, les outils d’un gestionnaire de communauté, c’est plus qu’un iPad et un abonnement à HootSuite.

Un bon exemple? Ma Caisse m’indique que je dois me rendre sur place (à 350 km d’ici) pour fermer mon compte. Je demande donc à @MvtDesjardins comment procéder, en espérant que le gestionnaire de communauté aurait du recul et pourrait m’indiquer la procédure pour fermer mon compte dans une autre Caisse: j’osais croire que le gestionnaire de communauté de @MvtDesjardins aurait une meilleure connaissance du fonctionnement inter-caisse que la préposée de ma Caisse.

Mais non:

caisse

On m’offre une réponse pré-mâchée, sans la moindre recherche. Évidemment que j’avais déjà contacté ma Caisse.

Le gestionnaire de communauté aurait dû avoir une référence à qui poser la question, quelqu’un qui connaisse la procédure.

Parce qu’être sur les réseaux sociaux, c’est pas suffisant.

Mise à jour: Un deuxième appel à ma Caisse m’a permis d’apprendre que je pourrai fermer mon compte dans n’importe quelle Caisse. Tant mieux!

Mise à jour 2: j’ai finalement eu des précisions:
caisse2

2 réponses sur “Réflexion: l’importance de bien outiller son gestionnaire de communauté”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *