Enfin, un téléphone Android

After less than a year since the initial Android announcement, T-Mobile USA launches today the first handset that uses Android’s software stack: a smartphone built by HTC, which is known for manufacturing Windows Mobile portable devices.

T-Mobile G1 showcases some of the most advanced capabilities of Android, by including a touchscreen, QWERTY keyboard, accelerated 3D graphics, Wi-Fi and 3G support, GPS and accelerometer. The device won’t have an impressive design and it won’t be as easy to use as an iPhone, but it will certainly be able to run a lot of interesting applications.

Il ressemble étrangement à mon ancien Sidekick, qui avait fait fureur en Europe… aussi distribué par T-Mobile sur le continent américain.

VoirGrand.tv – l’entrepreneuriat vu par Anne Marcotte

J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour Anne Marcotte, la fondatrice de l’ex-Marcotte multimédia, désormais propriété de Transcontinental.

Voilà que j’ai appris aujourd’hui qu’elle sera à la barre d’une émission de télé-réalité, à VOX, dès janvier: VoirGrand.tv. Des entrepreneurs y présenteront leurs projets, pour courir la chance de remporter «la mise en oeuvre d’un plan d’intervention personnalisé.» On sait pas trop c’est quoi, y’a pas beaucoup de détails, mais ça promet. Même comme spectateur!

Sauver l’INIS

La formation professionnelle dispensée à l’INIS est essentielle pour assurer la relève. Ce n’est pas un hasard si la télévision, notre télévision, est aimée du public plus que partout au monde: c’est parce que nos artisans sont talentueux et compétents et qu’ils ont été formés pour exercer leur métier. Leurs oeuvres rayonnent aussi avec éclat à l’extérieur du Québec.

Janette Bertrand, Lettre à la ministre du Patrimoine, Josée Verner

Un livre? Non.

People ask me all the time how they can get a book deal. So I had my agent write a post on how to get a book deal. But really, I’m telling you, you probably don’t need to write a book.

[…] A book will not give you direction in life. A book is something you write in order to get you to where you’re going. If you have nowhere to go, a book will insure that you stay where you are: Lost.

5 Reasons why you don’t need to write a book, par Penelope Trunk

Vider son gros tiroir

Vendredi dernier, j’ai vidé un gros tiroir. On en a tous un, ou plusieurs. Celui que j’ai vidé, c’est le tiroir à papeterie, qui est rapidement devenu un gros tiroir; un tiroir où on met de tout et de rien. J’y ai trouvé du papier, des crayons, mais aussi une pile de cartes diverses (club vidéo et cie.) Finalement, tout ce qui s’y trouvait pouvait soit être classé ailleurs, soit jeté (un vieux pot de colle, sèche? Pff.)

Coïncidence, samedi, LifeHacker proposait de vider ce tiroir, dans Banish Your Junk Drawer.

Montrez-moi.ca, un nouveau projet

Quelques lignes pour parler d’un nouveau projet sur lequel je travaille depuis… quelques jours: Montrez-moi.ca.

En clair, Montrez-moi.ca propose:

  • Une collection de guides sur l’utilisation d’outils/applications génériques. Les guides sont personnalisables.
  • Un service de développement et de production de guides et de manuels pour les applications développées sur mesure.

Le site est actuellement en développement, vous l’aurez compris. Le blogue est déjà en ligne; inscrivez-vous au fil RSS pour être mis à jour des développements!

Fix: paging in WordPress under IIS

Exceptionnellement, ce billet sera en anglais.

For the last few minutes, I have been trying to figure out why next_posts_link() did not work on a template for a clients’ blog, under IIS.

I found a great tip, but I prefer standard functions over things that work.

Then I found out under IIS, PHP returns a wrong value for $_SERVER[“REQUEST_URI”]. The link to the previous page was index.php/Index.php/page/2/. Notice there are two “index.php” (for Windows, index and Index are just the same.)

The real, working, clean and easy solution is to add a simple line of code in the clean_url() function in wp-includes/formatting.php:

$url = str_replace('index.php/Index.php','index.php',$url);

Easy, n’est-ce pas?

Le service à la clientèle de Fido, moi aussi.

Non, je ne me suis pas laissé impressionné par l’iPhone. Au contraire; j’ai fermé mon compte chez Fido à la fin du mois de juin. Mais ça, c’est le sujet d’un autre billet.

Jusque là, chaque mois, un prélèvement était effectué sur ma carte de crédit, pour payer ma facture. Que j’imprimais à la fin du trimestre, depuis leur site.

Mon dernier paiement a effectivement été prélevé de ma carte de crédit, sans que je ne m’en rende compte. Parfait? Pas vraiment; un mois plus tard, je recevais un courriel qui m’indiquait que j’avais une facture en attente. Aller la payer? Pas si simple; en fermant mon compte, mon accès à leur site a été désactivé.

J’ai donc appelé. Une facture de 12$ pour je-ne-sais-trop-quoi. Ça passe, je paie. Ils avaient encore en note mon numéro de carte de crédit, mais ils ne pouvaient pas prélever automatiquement. Ok, ça va. Et quand j’arrive pour imprimer ma facture, eh bin… non; mon accès est toujours désactivé.

Aucun moyen d’accéder à mes factures. Pourtant, je les veux. J’appelle. «Pour quelle période?» «Depuis avril.» C’est là qu’on m’apprend que je serai facturé 4$ par facture, qui seront envoyées par la poste. Pourtant, je n’ai jamais eu accès à ma dernière facture. 4$ la facture? C’est le prix à payer pour avoir adhéré à leur machin-truc de facturation en ligne? Pourquoi me retirer l’accès à leur système? Pourquoi pas une période de grâce? D’autant plus qu’ils ont continué à m’envoyer des factures.

Par principe, je ne paierai pas le 4$.